Trouver une colocation en France
Aujourd'hui, plus de 27 000 colocations et colocataires dans 26 pays

Mon expérience du couchsurfing ou comment nous avons survécu pendant 3 jours dans un 17 m²

Mon premier couchsurfing à Berlin

Pour ma première expérience en tant que Surfeuse, je me suis rendue à Berlin pour le weekend de l’ascension, via une célèbre compagnie de bus « low-cost » et 14h de bus plus tard, j’ai été merveilleusement accueillie par P. von Berlin.

A notre arrivée (je suis partie à Berlin avec ma meilleure amie), il nous a souhaité la bienvenue avec un grand sourire et nous a invitées à entrer. Au bout de 10 minutes, ma copine lui demandait où était la salle de bain afin de pouvoir prendre une douche : 14h de bus ça laisse des traces. Pendant que nous nous débarbouillions et prenions un peu de repos sur la terrasse ensoleillée, notre hôte nous avait préparé un petit déjeuner plutôt insolite : du café et des parts de Pizza ! Merci P. Je vous promets de vous raconter la suite dans un prochain article ! 😉

A mon retour de Berlin donc, j’étais extrêmement fatiguée : 28h de bus en 72 heures plus quelques nuits blanches plus tard (ah la vie nocturne berlinoise !), me revoilà à Paris où je mène une vie qui n’est déjà pas de tout repos ! Ainsi, le lundi matin, en tant que nouvelle couchsurfeuse, je raconte ma première eCSpérience sur le profile de P.

Le passage de couchsurfeuse à hôte

Ni une ni deux, le lendemain après-midi, je reçois un message de la part d’A. from New York et son ami P. von Bayreuth. Mais oh chose incroyable : Ils venaient d’être hébergés par P. von Berlin pendant 2 jours. Je les ai donc ratés de peu à Berlin !

En bref, après avoir suivi des cours pendant un an au sein d’une université anglaise, au cours de laquelle ils étaient devenus amis, A. from NY et P. von Bayreuth ont décidé de faire un « Europe Tour » avant de retourner aux Etats-Unis pour l’une et en Allemagne pour ce dernier. Ils m’ont donc contactée pour savoir si je pouvais les accueillir pendant les 3 prochains jours. En effet, ils arrivaient à Orly le lendemain soir et leur couchsurfeur parisien s’était désisté. Mes deux étudiants allaient se retrouver à dormir dehors !
 

 
Au départ, j’ai tout tenté pour leur faire comprendre que mon appartement était trop petit pour loger 3 personnes. Je vis dans un studio de 17 m² ! Recevoir mes amis passe encore mais des parfaits inconnus dans la même pièce ? C’est pourquoi mon profil de l’époque était coché en disponible uniquement « Autour d’un verre ».

Cinq échanges de mails plus tard, j’avais changé d’avis et je me préparais à recevoir deux parfaits inconnus chez moi le lendemain ! Je leur avais indiqué que c’était un cas d’urgence et que je ne pourrai hélas les héberger qu’une nuit.

Je ne vous cacherai pas que j’étais un peu angoissée à cette idée ! J’avais partagé un appartement avec un parfait inconnu à Berlin me direz vous ? Oui mais je dormais dans le salon avec une amie de longue date, et notre hôte avait sa propre chambre. Rien à voir !

Le soir même, je me suis donc attelée au ménage et surtout à la re-disposition de l’appartement ! Pensant que je recevais un couple, j’avais décidé de leur laisser mon canapé et de dormir dans mon sac de couchage à même le sol. J’ai toujours adoré le camping ! 😉

Mon budget était très serré aussi : devrai-je vous rappeler que je revenais de voyage ?

Je me suis donc demandé ce que j’allais leur préparer à dîner ? Originaire des Côtes d’Armor, j’ai décidé de servir à me futurs hôtes un plat typiquement breton : des galettes de blé noir. Ce n’est pas cher et c’est très bon !

Faire des rencontres grâce au couchsurfing

La première nuit, ils sont arrivés chez moi à minuit ! Leur avion avait pris du retard au décollage. Au cours du dîner, j’appris bien vite qu’A. et P. n’étaient pas du tout un couple mais de très bons amis.

P. en homme galant, a ainsi pris le sac de couchage et j’ai dormi avec Mademoiselle A.

Et tout s’est très bien passé ! 😉

Au point qu’ils sont restés 2 nuits au lieu d’une seule et que nous avons vadrouillé dans les rues de Paris tous les soirs que comptent leur séjour !

Et quelle formidable eCSpérience !

En à peine deux semaines, j’ai donc expérimenté les deux facettes du CouchSurfing : surfer et héberger. Et j’ai adoré ça !

1 Commentaire
  1. Ha ça parait sympa ! c’est vrai que accueillir des inconnus quand on est seule… mais il ne faut pas toujours voir le côté négatif. Je suis quelqu’un de positif et je pense que c’est très enrichissant de rencontrer des inconnus autour d’un échange. J’en ai fais l’expérience le W.E. dernier et c’est là que j’ai appris l’existence de la communauté « couchsurfing ». Je suis assez tenté par expérimenter l’échange mais je pense que, habitant en campagne, ça ne va pas intéresser les voyageurs. Au plaisir de vous lire

Laissez un commentaire

Votre adresse email ne sera pas affichée.

Vous pouvez utiliser ces tags et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <s> <strike> <strong>